www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme du morbihan
Actualités
Pratique sportive en salle : dissiper les incompréhensions
Commentez cette actualité
Pratique sportive en salle : dissiper les incompréhensions


Depuis le 16 janvier, la pratique sportive est interdite en salle pour les mineurs comme pour les majeurs à l’exception des publics prioritaires : sportifs de haut-niveau, sportifs professionnels, étudiants en formation universitaire ou professionnelle, public disposant d’une prescription médicale APA et les personnes souffrant d’un handicap reconnu MDPH.

Et pourtant, vous pouvez constater dans certaines municipalités que la pratique de la danse continue en intérieur, salle et gymnase, pour un public non prioritaire. Nous sommes depuis quelques temps très sollicités sur le sujet, avec comme toile de fond le thème du traitement égal entre les sports « Pourquoi la pratique sportive en intérieur est autorisée pour la danse et pas pour l’Athlé ? »

La réponse à cette question est apportée par le Président de la FF Danse, Charles Ferreira, et son DTN Richard Ozwald :

« Responsables de structures de danse, professeurs, familles de danseurs ou pratiquants, vous êtes très nombreux à questionner la FFDanse au sujet de l'autorisation d'accueillir des mineurs en salle durant la période actuelle. Nous sommes très fiers de la confiance que vous nous accordez, et faisons le maximum pour pouvoir vous apporter des réponses claires et précises à ce sujet.

Nous relançons régulièrement les pouvoirs publics nationaux, car en notre qualité de fédération délégataire du Ministère des Sports d'une part, et subventionnée par le Ministère de la Culture d'autre part, il est de notre devoir de vous communiquer des informations justes et s'appuyant sur des bases juridiques incontestables.

Comme vous l'avez compris depuis le début de la crise sanitaire, la danse est une activité qui a fait l'objet d'un traitement particulier par le Gouvernement en raison de sa nature à la fois physique, sportive et artistique. Cette richesse de notre discipline s'est révélée être une source de complexité pour les décideurs dans la gestion des confinements et couvre-feux successifs. Compte-tenu de la gravité des enjeux sanitaires, la FFDanse s'est refusée et se refuse à adopter un parti pris pour satisfaire à court terme tel ou tel acteur de la danse.

C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure, en l'état actuel de la législation, de vous indiquer de façon officielle le régime en vigueur sur l'ensemble du territoire national en ce qui concerne l'accueil des mineurs en salle. La seule indication que nous pouvons vous donner, et qui résulte des remontées de terrain que nous recevons, est de questionner votre préfecture, les décisions des préfets pouvant varier d'un territoire à l'autre.

Pour autant, parfaitement conscients des difficultés économiques rencontrées par les structures et les professionnels de la danse, ainsi que de la très grande frustration ressentie par les pratiquants, nous ne désespérons pas d'obtenir une clarification au niveau national, dont nous vous tiendrons, bien évidemment, immédiatement informés.

Nous restons à votre écoute durant cette épreuve, que nous traverserons victorieusement ensemble. »

Le statut particulier de l’activité danse, dépendant à la fois du Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, mais aussi du Ministère de la Culture, la plonge dans une zone grise qui lui permet parfois de passer entre les gouttes et les mesures d’interdiction pour raisons sanitaires. Il est donc possible, pour le moment, dans certaines municipalités, que votre fille cadette soit autorisée à pratiquer la danse dans une salle mais que votre fille ainée ne soit pas autorisée à pratiquer l’athlétisme dans un gymnase. Les clubs n’y sont pour rien, ils ne font que respecter les consignes venues du Ministère, de la Fédération, de la Préfecture et de la Municipalité concernée. Affaire à suivre…

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/02 >
24/02 >
22/02 >
19/02 >
16/02 >
15/02 >
12/02 >
11/02 >
10/02 >
10/02 >
08/02 >
01/02 >
27/01 >
21/01 >
20/01 >
18/01 >
14/01 >
12/01 >
11/01 >
04/01 >  (1)
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Publications
Violences sexuelles

Outil de sensibilisation aux violences sexuelles dans le sport

Victimes mineures : contacter le 119

Victimes majeures : contacter le 3919

PARTENAIRES

Les Espaces
 Fonds de solidarité pour les associations employeurs :

Fonds ESS (cliquer ici)
Fonds général (cliquer ici)


Agenda

Du 23 janvier au 21 février
Défi'Athlé du Morbihan - Réalise dans ton club triple-saut, sprint, javelot et un run de 2km

Du Samedi 20 février au Dimanche 07 mars
Virtual Challenge de Marche Athlétique Mario Gatti- Challenge LBA de Benjamins à Masters à effectuer dans son club 

Du Samedi 20 février au Dimanche 14 mars
Open de Bretagne virtuel - Cross country - Pontivy

Communiqués




CONTACTS

Jo Falquerho (Président)
06 47 65 50 10
joseph.falquerho@wanadoo.fr

Pierre Vallin (Chargé de Missions Techniques)
06 21 05 79 91
cmtd56@gmail.com

Serge Rigot (Président CSO)
06 86 26 25 88
csocda56@gmail.com


Siège Social
Centre Sportif de Kercado
28, rue Winston Churchill
56000 Vannes